Longs trajets en voiture : on se détend !

Ça y est les valises sont bouclées ! Prochaine étape ? Le trajet. Ce trajet tant redouté qui mène aux vacances tant espérées. Mais pourquoi tant de haine ?

Rédigé par

Camille Coupey

Publié le

30 octobre 2017

Publié le

 Inutile de stresser ou de s’énerver, les vacances c’est aussi une histoire d’état d’esprit. Et oui, elles commencent déjà quand on met le pied dans la voiture ! Alors voici quelques conseils pour en profiter et voyager l’esprit léger.

Préparer son parcours avant de partir

Les disputes à propos de l’itinéraire au sein de l’habitacle sont courantes et pourtant on s’en passerait bien volontiers ! Place à la sérénité avec quelques précautions à prendre avant le départ. Consultez un site d’itinéraire, familiarisez-vous avec votre GPS ou repérez le trajet sur une carte routière. Renseignez-vous aussi sur la règlementation en cas de voyage à l’étranger. Sans oublier quelques jours avant le départ de passer chez le garagiste pour faire réviser votre véhicule.

Ayez également en tête les heures propices à la somnolence : entre 13h et 16h le jour et entre 2h et 5h la nuit, notre organisme est programmé pour dormir alors écoutez-le et programmez votre départ en fonction ! Enfin, ne vous fixez pas d’heure d’arrivée. Un conducteur détendu vaut mieux qu’un conducteur pressé !

Bien dormir, le début de la sérénité

On le sait il est indispensable de faire une pause toutes les 2h lors de longs trajets en voiture. Lumière, bruits, position inconfortable… il n’est pas toujours facile de se reposer. Et pourtant il suffit de quelques accessoires pour gagner en confort : oreiller gonflable, couverture de voyage, masque de nuit et bouchons d’oreille. Ces kits de voyage se trouvent facilement et optimiseront grandement vos chances de vous reposer et de voyager sereinement !

1,2, 3… siestez !

Envie de vous requinquer au grand air ? En général les aires d’autoroute possèdent des espaces détente, parfaits pour permettre au conducteur de se reposer. Une sieste de 30 minutes et ça repart !

Enfants calmes, conducteur cool

Pour mettre toutes les chances de votre côté pour que les enfants dorment pendant le trajet, faites-les se défouler dans les espaces jeux des aires d’autoroute. Vous devriez avoir quelques heures de répit pendant votre conduite !

Jamais sans sa trousse de voyage !

Avouez qu’il serait dommage de se gâcher le début des vacances en devant trouver en urgence une pharmacie ! Parez à toute éventualités avec des sparadraps, un spray anti-moustiques, des antiseptiques, antihistaminiques et antispasmodiques pour les risques d’ingestion et d’allergies. Et pour la fièvre : aspirine et paracétamol. A prévoir aussi : un miroir de poche pour les retouches make up, les lentilles ou la poussière dans l’œil. Une lampe de poche parce que ça sert toujours. Des couvertures gain de place en cas d’embouteillages qui s’éternisent. Et surtout de l’eau et des en-cas sains et rassasiants (fruits secs) pour les petites baisses d’énergie.

Toujours se protéger du soleil… même en voiture !

Le soleil on l’aime et on s’en protège. En voiture c’est la même chose. Pare-soleil sur les vitres à l’arrière, lunettes de soleil avec un indice de protection important pour le conducteur, eau à volonté et vêtements amples, pas trop courts et en coton pour tout le monde pour éviter de rester les fesses coller au siège !

Quand la musique est bonne

Seul, en famille ou entre amis, écouter ses chansons préférées sur la route des vacances c’est le meilleur moyen pour se mettre dans l’ambiance ! Avant le départ, constituez vos playlists préférées. Et pendant le trajet chantez à tue-tête. Ambiance détendue garantie !

Adieu le mal des transports !

Aïe ! Chacun n’est pas égal face au mal des transports. A quoi est-il lié ? A une contradiction d’informations entre le cerveau et l’oreille interne : l’un de nos sens enregistre le mouvement (virage, vague …) tandis que l’autre donne une information contraire (le corps ne bouge pas) et là bonjour les sensations nauséeuses ! Mais pas de panique il existe des remèdes simples et efficaces.

Les médicaments antinauséeux à prendre ½ avant le départ qui ont une durée d’action d’environ 6 heures. Attention de fait à ne pas prendre le volant durant ce laps de temps ! Côté remèdes naturels, vous pouvez opter pour la racine de gingembre qui a aussi une action anti-nauséeuse. Sachez que vous pouvez aussi la trouver dans des compléments alimentaires ou des chewing-gums. Bon point aussi pour la mélisse et la menthe poivrée qui elles, calment les troubles digestifs et donc les nausées. A utiliser pur sous forme d’huiles essentielles déposées sur un sucre (pas avant l’âge de 7 ans). L’homéopathie (cocculine) est aussi très réputée pour soulager ce mal des transports.

Nautamine, Mercalm, Vogalib ou bien encore Nauséflash, Minesium Nausées, Vagalib Spray et Gifrer Mal des transports et Roller Mal des transports pour les enfants… figurent parmi les solutions les plus connues. Dans tous les cas, ne prenez rien sans le conseil de votre pharmacien qui est la personne la plus adaptée pour vous conseiller et vous soulager.

A vous la route en toute sérénité !

images En savoir +
images

Je prends soin de moi

4 Astuces pour diminuer la caféine !

images En savoir +
images

Je prends soin de moi

Comment faire une sieste éclair… comme un skipper ?

images En savoir +
images

Je prends soin de moi

Comment gérer le stress au travail ?

images En savoir +
images

Je prends soin de moi

Morning routine ou comment bien commencer la journée

images Newsletter

Restons en contact

Actus, recettes, bons plans

images

La Chicorée Leroux

Découvrez notre gamme de produits à base de chicorée, des boissons chaudes idéales pour toute la famille.
A consommer tout au long de la journée.

Le site images

Suivez nous